il y a 2 années · Commentaires fermés sur Historique de l’Assurance

Historique de l’Assurance

Historique de l’Assurance

Définition de l’assurance :Protect plus assurances Une assurance est un service qui fournit une prestation lors de la survenance d’un risque. La prestation, généralement financière, peut être destinée à un individu, une association ou une entreprise, en échange de la perception d’une cotisation ou prime.
Activité qui en échange de la perception d’une prime ou d’une cotisation, consiste à fournir une prestation prédéfinie elle protège chaque assuré d’aléas pouvant arriver.
Certaines assurances sont obligatoires comme la responsabilité civile de personnes (RC).
D’autres sont facultatives comme l’assurance vie.

Historique de l’assurance:

L’origine du contrat d’assurance est relativement ancienne, romaine, elle date d’avant JC.
Le premier type de contrat que l’on connaissait était une assurance au dernier survivant.
Il s’agissait plus particulièrement d’un contrat moral permettant d’aider généralement financièrement la dernière personne survivante d’un groupe. Plusieurs personnes se connaissant mettaient une valeur de côté à des dates convenues. La dernière survivante du groupe bénéficiait de l’ensemble de ces valeurs.
Aujourd’hui encore il existe ce genre de contrat qui se nomme la Tontine.
Plus tard des financiers garantissaient les marchandises transportées d’un port à l’autre.
La première compagnie d’assurance décès (ou vie) semble être italienne et date des années 1500.
L’assurance incendie est intervenue bien plus tard. Elle remonte à l’incendie de LONDRES* en 1666 (+ de 13000 bâtiments détruits).

Protect plus assurances
*Incendie de Londres:
Le grand incendie de Londres est une forte conflagration qui frappa le centre de Londres (Angleterre) du dimanche 2 septembre au mercredi 5 septembre 1666. Le feu ravagea la Cité de Londres à l’intérieur du vieux mur romain et menaça, sans toutefois les atteindre, le quartier aristocratique de Westminster, le palais du roi Charles II, et la plupart des quartiers pauvres de banlieue. Il consuma 13 200 maisons, 87 églises paroissiales, la cathédrale Saint-Paul, et la majorité des bâtiments des autorités de la Cité. On estime qu’il détruisit les maisons d’environ 70.000 des 80.000 habitants de la Cité.
Le feu débuta dans la boulangerie de Thomas Farriner (ou Farynor), dans Pudding Lane, peu après minuit, le 2 septembre, et se propagea rapidement.
L’incendie eut des conséquences économiques et sociales désastreuses.
→ L’année suivante naquit la première compagnie d’assurance sur l’incendie.
Début du 20ème siècle:
Les compagnies d’assurances prennent vraiment leur essor au 19e siècle.
Au 20è siècle compte tenu des technologies nouvelles, les types de contrats d’assurances s’étoffent et s’étendent à l’automobile, l’avion etc…
Le 20è siècle étant l’ère du social les garanties d’assurances sont étendues à la protection sociale.
L’assurance connait un essor prodigieux lié à des circonstances multiples et variés : Comme le machinisme, automobile, concentration des populations dans les villes…

La loi du 13 juillet 1930 réglemente le contrat d’assurance : elle constituera l’élément charnière du code des assurances.
Cela a permis de compenser l’inégalité entre les parties et de protéger assureurs
Et assurés contre leurs manquements réciproques : non garantie, non versement de la prime par l’assuré, nullité…..

Dans un souci toujours plus important de protection des victimes, on note :

• 1950 : mise en place du fond de garantie automobile( FGA) destiné à indemniser les victimes d’accidents provoqués par des automobilistes non assurés au jour du sinistre.

• 13 juillet 1982 : garanties des catastrophes naturelles (CAT NAT)

• Janvier 1982 : garantie des attentats (acte de terrorisme, émeutes, mouvement populaires
L’assurance automobile enfin a été bouleversée par la loi Badinter du 5 juillet 1985(Droit de la responsabilité civile concernant les accidents de la circulation)

Evaluation prévisionnelle du risque :
Sauf exception, cette prévision se fait après l’observation de ceux qui sont survenus dans le passé en fonction de ces trois critères :

• Fréquence : Nombre de sinistres déclarés / nombre d’assurés
• Coût moyen d’un sinistre : Montant total des indemnités / nombre de sinistre
• Tendance : Evolution d’une année à l’autre de la fréquence et du coût moyen

%d blogueurs aiment cette page :